Enseignante de français et latin, elle a découvert son mari lors d’un atelier théâtre.
Critiques, rumeurs, moqueries, leur relation a été beaucoup commentée, mais les Macron ont tenu bon.
Lors de la campagne, Brigitte Macron a tenu un rôle actif auprès de son mari et se dit prête à éventuellement devenir première dame.
« Brigitte ! Brigitte ! ». Ce dimanche, la foule massée Porte de Versailles à Paris pour fêter la qualification d’Emmanuel Macron pour second tour de l’élection présidentielle, scandait le prénom de sa femme. Preuve que cette blonde élancée et souriante a réussi à s’imposer dans le cœur des sympathisants d’En marche !, alors que le mouvement n’a qu’un an et que Brigitte Macron était inconnue du grand public avant 2016.

  • Enseignante de français et latin, elle a découvert son mari lors d’un atelier théâtre.
  • Critiques, rumeurs, moqueries, leur relation a été beaucoup commentée, mais les Macron ont tenu bon.
  • Lors de la campagne, Brigitte Macron a tenu un rôle actif auprès de son mari et se dit prête à éventuellement devenir première dame.

« Brigitte ! Brigitte ! ». Ce dimanche, la foule massée Porte de Versailles à Paris pour fêter la qualification d’Emmanuel Macron pour  second tour de l’élection présidentielle, scandait le prénom de sa femme. Preuve que cette blonde élancée et souriante a réussi à s’imposer dans le cœur des sympathisants d’En marche !, alors que le mouvement n’a qu’un an et que Brigitte Macron était inconnue du grand public avant 2016.

Mais à peine son existence révélée, cette femme de 63 ans, de 24 ans l’aînée de son mari, a suscité la curiosité des médias, comme de l’opinion publique. De son passé avant sa rencontre avec Emmanuel Macron, on sait peu de choses. Seulement que Brigitte née Trogneux a grandi dans une famille aisée de six enfants. Une grande famille de chocolatiers, réputés dans la région d’Amiens, notamment pour leurs macarons. Elle se marie une première fois avec André-Louis Auzière, un banquier avec qui elle aura trois enfants.

Une prof de lettres passionnée

Enseignante de français et latin au lycée privée La providence d’Amiens (Picardie), Brigitte Auzière est très impliquée dans son métier et très appréciée par ses élèves. « Elle n’a jamais cessé d’exercer, avec une exigence bienveillante, ce métier découvert à trente ans et qu’elle aime plus que tout. Je l’ai vue passer tant d’heures avec des adolescents en difficultés. Parce qu’elle a cette sensibilité inquiète qui comprend leurs fêlures », écrit à son propos Emmanuel Macron dans Révolution*.

Passionnée de théâtre, elle dirige un atelier dédié à cet art dans son lycée. Et c’est justement par ce biais qu’elle va rencontrer le jeune Emmanuel Macron, alors en classe de 1ere. L’élève brillant tombe sous le charme de l’enseignante passionnée.

Mais il quitte bientôt Amiens pour intégrer le prestigieux lycée Henri IV à Paris en classe de terminale. « Vous ne vous débarrasserez pas de moi, je reviendrai et je vous épouserai », lance-t-il à Brigitte Auzière, selon les confidences recueillies dans Les Macron**. Et malgré les réticences de l’entourage d’Emmanuel Macron, le jeune homme persiste et signe.
De son côté, Brigitte Auzière ne peut pas résister longtemps. « J’étais subjuguée par l’intelligence de ce garçon. D’ailleurs, ça fait très longtemps que nous sommes ensemble et je n’en ai toujours pas mesuré le fond […]. Les capacités d’Emmanuel sont hors norme… », confie-t-elle dans La Stratégie du météore, diffusé sur France 3. Et même si leur relation fait jaser, Brigitte l’assure dans Les Macron** : « Je ne l’ai jamais vécue comme une transgression »
Une relation structurante
Le couple se marie en 2007 au Touquet (Pas-de-Calais), où il possède une villa. « Grâce à elle, ses enfants ont, je crois, peu à peu compris et accepté. Nous avons, tout au moins je l’espère, construit une autre famille. Un peu à part, certes différente », confie Emmanuel Macron dans Révolution*. « Notre famille, c’est mon socle de vie, mon rocher », poursuit-il.
Le couple choisira d’ailleurs de ne pas avoir d’enfant. Mais Emmanuel Macron se dit très proche de ses trois beaux-enfants (Tiphaine, Laurence, Sébas­tien) et des six petits enfants de sa femme.

Enseignante de français et latin, elle a découvert son mari lors d’un atelier théâtre.
Critiques, rumeurs, moqueries, leur relation a été beaucoup commentée, mais les Macron ont tenu bon.
Lors de la campagne, Brigitte Macron a tenu un rôle actif auprès de son mari et se dit prête à éventuellement devenir première dame.
« Brigitte ! Brigitte ! ». Ce dimanche, la foule massée Porte de Versailles à Paris pour fêter la qualification d’Emmanuel Macron pour second tour de l’élection présidentielle, scandait le prénom de sa femme. Preuve que cette blonde élancée et souriante a réussi à s’imposer dans le cœur des sympathisants d’En marche !, alors que le mouvement n’a qu’un an et que Brigitte Macron était inconnue du grand public avant 2016.
Mais à peine son existence révélée, cette femme de 63 ans, de 24 ans l’aînée de son mari, a suscité la curiosité des médias, comme de l’opinion publique. De son passé avant sa rencontre avec Emmanuel Macron, on sait peu de choses. Seulement que Brigitte née Trogneux a grandi dans une famille aisée de six enfants. Une grande famille de chocolatiers, réputés dans la région d’Amiens, notamment pour leurs macarons. Elle se marie une première fois avec André-Louis Auzière, un banquier avec qui elle aura trois enfants.
Une prof de lettres passionnée
Enseignante de français et latin au lycée privée La providence d’Amiens (Picardie), Brigitte Auzière est très impliquée dans son métier et très appréciée par ses élèves. « Elle n’a jamais cessé d’exercer, avec une exigence bienveillante, ce métier découvert à trente ans et qu’elle aime plus que tout. Je l’ai vue passer tant d’heures avec des adolescents en difficultés. Parce qu’elle a cette sensibilité inquiète qui comprend leurs fêlures », écrit à son propos Emmanuel Macron dans Révolution*.
Passionnée de théâtre, elle dirige un atelier dédié à cet art dans son lycée. Et c’est justement par ce biais qu’elle va rencontrer le jeune Emmanuel Macron, alors en classe de 1ere. L’élève brillant tombe sous le charme de l’enseignante passionnée.

Mais il quitte bientôt Amiens pour intégrer le prestigieux lycée Henri IV à Paris en classe de terminale. « Vous ne vous débarrasserez pas de moi, je reviendrai et je vous épouserai », lance-t-il à Brigitte Auzière, selon les confidences recueillies dans Les Macron**. Et malgré les réticences de l’entourage d’Emmanuel Macron, le jeune homme persiste et signe.
De son côté, Brigitte Auzière ne peut pas résister longtemps. « J’étais subjuguée par l’intelligence de ce garçon. D’ailleurs, ça fait très longtemps que nous sommes ensemble et je n’en ai toujours pas mesuré le fond […]. Les capacités d’Emmanuel sont hors norme… », confie-t-elle dans La Stratégie du météore, diffusé sur France 3. Et même si leur relation fait jaser, Brigitte l’assure dans Les Macron** : « Je ne l’ai jamais vécue comme une transgression »
Une relation structurante
Le couple se marie en 2007 au Touquet (Pas-de-Calais), où il possède une villa. « Grâce à elle, ses enfants ont, je crois, peu à peu compris et accepté. Nous avons, tout au moins je l’espère, construit une autre famille. Un peu à part, certes différente », confie Emmanuel Macron dans Révolution*. « Notre famille, c’est mon socle de vie, mon rocher », poursuit-il.
Le couple choisira d’ailleurs de ne pas avoir d’enfant. Mais Emmanuel Macron se dit très proche de ses trois beaux-enfants (Tiphaine, Laurence, Sébas­tien) et des six petits enfants de sa femme.

Lorsqu’Emmanuel Macron devient ministre de l’Economie à l’été 2014, son épouse reste d’abord dans l’ombre. Et ce n’est qu’en avril 2016 que les Français la découvrent dans un sujet qui lui est consacré dans Paris Match. C’est le début d’une forte médiatisation du couple qui fera plusieurs Une du magazine, même en maillot de bain !
Les tenues jugées trop « rock » ou trop luxe de Brigitte sont amplement commentées et donnent même lieu à des diaporamas dans la presse people. Le couple est aussi victime d’une rumeur tenace. On prête à Emmanuel Macron une liaison avec Mathieu Gallet, le PDG de Radio France. En février 2017, il décide d’y répondre avec humour. « D’abord, c’est désagréable pour Brigitte », explique-t-il. « Pour mettre les pieds dans le plat, si dans les dîners en ville, si dans les boucles de mails, on vous dit que j’ai une double vie avec Mathieu Gallet ou qui que ce soit d’autre, c’est mon hologramme qui soudain m’a échappé mais ça ne peut pas être moi ! », lance-t-il lors de son meeting.
Un rôle actif auprès de son mari
Sous le feu des projecteurs, Brigitte Macron l’est encore plus depuis l’annonce de la candidature à la présidentielle de son mari en 2016. S’étant mise en disponibilité de l’Éducation nationale, elle est très présente aux côtés de son mari : « Brigitte Macron est là dans les grandes occasions, les conférences de presse, les meetings. D’une certaine manière, elle fait campagne », souligne à l’AFP Sylvain Fort, directeur de la communication du mouvementEn Marche !.
Son rôle intrigue les médias. Car elle participe à la gestion de son agenda, assiste à des réunions internes d’En marche !, retouche parfois les discours de son mari, le coache sur scène, le met en contact avec des sympathisants… Et comme le souligne Le Monde « aujourd’hui, la figure de Brigitte Macron humanise un candidat perçu comme trop lisse ou trop rigide ».

Selon Alix Bouilhaguet, auteur de l’ouvrage, Le Couloir de Madame, elle est prête pour la présidentielle : « Je pense que Brigitte Macron se projette très bien à l’Elysée. En même temps, elle ne prend pas les Français à défaut. Elle suit depuis deux, trois ans l’ascension médiatique de son mari », a-t-elle déclaré sur Europe 1.
Emmanuel Macron a d’ailleurs annoncé son intention de créer un statut officiel de Première dame pour sa femme. « Elle aura à ce moment-là, ce rôle, cette place, cette exigence, pas dissimulée, pas derrière un tweet ou une cachette. Elle l’aura à mes côtés », avait-il déclaré lors d’un meeting le 8 mars dernier au théâtre Antoine à Paris.
Source:20minutes.fr

script async src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »>


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here