TER : UNE ATTRIBUTION FONCIÈRE PROMISE AUX IMPACTÉS, EN PLUS DE L’INDEMNISATION FINANCIERE

Le président de la République, Macky Sall, a décidé de modifier le schéma du mécanisme de libération des impacts du Train express régional(TER), lequel va désormais inclure une indemnisation financière accompagnée d’une attribution foncière, a annoncé le gouverneur de la région de Dakar, Mohamed Fall.

“Le président de la République, en bon père de famille, après avoir écouté les populations impactées, a modifié le schéma du mécanisme de libération des impacts”, a-t-il dit.

Le gouverneur de Dakar s’adressait à des journalistes, à l’issue d’une réunion avec les représentants du Collectif national des impactés du Train express régional (TER), sous la présidence du Premier ministre Mahammad Dionne, en présence des administrations concernées.

Jusqu’ici, à l’instar de l’autoroute à péage, la libération des emprises s’accompagnait d’une “indemnisation financière exclusive. Désormais, à côté de l’indemnisation financière, le président a accédé à la demande des impactés pour que le foncier soit attribué aux populations concernées”, a indiqué le gouverneur de Dakar.

Selon lui, des instructions “très fortes” ont été données par le Premier ministre pour que des superficies soient attribuées sur le site du Lac Rose, compte non tenu de surfaces foncières à trouver dans la même zone.

Le gouverneur de Dakar assure qu’un état des lieux du foncier disponible sera fait pour que des modifications soient faites au niveau de la commission de conciliation des simulations.

“Nous sommes mobilisés autour de cet objectif. C’était une complainte des populations de voir le barème d’indemnisation revu à la hausse, jusqu’ici nous butons sur le problème de la compensation parce que le mixte était toujours proposé, c’est-à-dire accompagner’’ les indemnisations financières avec du foncier, a-t-il signalé.

Le gouverneur a ajouté que seulement, dans le cadre du projet du TER, “ce n’est pas le schéma qui était privilégié’’, avant que le président de la République ne demande de “corriger, on va corriger”.

Il a par ailleurs annoncé un accompagnement des populations à travers l’octroi de financement dans le cadre du Délégation pour l’entreprenariat rapide (DER).

Le président de l’Association nationale des impactées du TER, Ibrahima Cissé, s’est félicité de la décision prise par les autorités de modifier le schéma du mécanisme de libération des impacts du Train express régional.
“Nous sommes prêts à collaborer avec les autorités étatiques pour que le projet ne connaisse pas de retard”, a déclaré Ibrahima Cissé.

Le TER, long de 36 km, va connecter dans un premier temps le cœur de la capitale à la ville nouvelle de Diamniadio, en pleine expansion. Quelque 113 000 passagers devraient l’emprunter chaque jour, dès 2019.




APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here