PORTUGAL-SÉNÉGAL : UNE USINE DE MONTAGE D’AMBULANCES LANCÉE À DIAMNIADIO

0
162 vues

Les présidents sénégalais, Macky Sall, et portugais, Marcelo Rebelo De Sousa, ont procédé, hier, à la pose de la première pierre d’une usine de montage de véhicules-ambulances médicalisées sur le site de la zone industrielle de Diamniadio.

La réalisation de ce projet d’implantation et d’exploitation de cette usine, fruit de la coopération sénégalo-portugaise, est attendue dans neuf mois. Cette cérémonie entre dans le cadre de la visite du président portugais au Sénégal.

Les deux chefs d’États ont visionné un film sur le projet de ville nouvelle au Centre international de conférences Abdou Diouf (Cicad), avant de rallier le site d’implantation et d’exploitation de l’usine de montage de véhicules-ambulances médicalisées qui va accueillir, dans neuf mois, l’unité d’assemblage d’ambulances-médicalisées. Ce projet d’une capacité de production de 500 ambulances par an est évalué à un montant de 5 millions d’Euros, soit un peu plus de 3 milliards 279 millions de FCfa, notamment pour le coût de la construction des bâtiments en plus des équipements. A cette occasion, le président portugais qui a souhaité une adhésion de tout le monde au Pôle urbain de Diamniadio, a indiqué que ce rêve est en train de devenir une réalité. « Une réalité, j’y serai dans un an, un an et demi pour voir la concrétisation de ce rêve dans une première phase. On est venu voir le Pôle urbain de Diamniadio et l’on a participé d’une façon très intense à ce qui est le début de la présence portugaise ici. », a-t-il estimé.

Une nouvelle phase
Pour sa part, le président Macky Sall a remercié le président De Sousa qui a pris le temps de venir visiter le Pôle urbain mais aussi de venir participer, avec lui, à la pose de la première pierre dans cet établissement, fruit de la coopération entre le Portugal et le Sénégal, à travers le partenariat privé sénégalais et privé portugais. « Je pense que c’est là le sens attendu, une fois que l’investissement public a amorcé la pompe avec l’aménagement du pôle urbain, avec le développement des infrastructures de base, l’assainissement, les réseaux divers, les blocs administratifs, les universités », a dit le président Macky Sall. « Il faut que le secteur privé également vienne prendre le relais à travers, par exemple, ce projet où nous allons monter les ambulances que nous avons achetées au Portugal. Ça crée des emplois, ça crée de la valeur ajoutée et c’est ça le développement en vérité », a soutenu le président Macky Sall. Le chef de l’Etat s’est dit très heureux de voir que nous soyons dans la phase industrielle au lieu de rester dans une logique d’importation. « Cela reflète parfaitement la logique du Pse », a-t-il appuyé. De l’avis de son homologue du Portugal, « c’est un tournant dans la vie du Sénégal. Le fait que ce pôle corresponde à une nouvelle phase de la vie urbaine, mais aussi de la vie économique, de la vie universitaire et de la gestion administrative avec la déconcentration des ministères. Ça c’est un exemple vraiment très tourné vers l’avenir », a fait comprendre le président Marcelo Rebelo De Sousa. Il a ajouté que ce pôle va participer à l’émergence du Sénégal.

Création de 250 emplois
« Il va créer des emplois au Sénégal et participer à l’économie du pays. La cérémonie de pose de la première pierre d’aujourd’hui nous offre l’opportunité de vous dire combien la société Afrique conception distribution (Arcd) est fermement engagée dans la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent qui vous est si cher », a conclu Mme Assiétou Cassé Dioum, promotrice de la société sénégalaise Arcd. Au total, il est attendu la création de 250 emplois permanents après la construction de l’usine.

Source:filactu.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here