PODOR/ VIEUX DOUMBOUYA AU SERVICE DE SA COMMUNAUTÉ


Conducteur de moto Jakarta dans sa ville natale, Vieux Doumbouya âgé d’une quarantaine d’années ne se lasse, pas pour subvenir à ses besoins c’est à la sueur de son front qu’il entretient sa famille.
Très disponible, Vieux est un homme qui aime rendre service à ses prochains. Il ne rechigne pas à cœur joie il aime être au service de l’autre. Vieux Doumbouya est très attaché à ses connaissances et resté fidèle à l’amitié. Très engagé pour la bonne cause, Vieux ne surprend guère son monde. Armé d’un balai, il s’est réveillé ce mercredi dans la ferme volonté d’assainir le bord du fleuve de bout en bout. “Le vieux Maodo Diop (un notable décédé il y a trois ans environ) tenait à la propreté de ce cadre et je sacrifie à cet acte souvent pour lui rendre hommage mais aussi parce que Podor reçoit des milliers de touristes et le bord du fleuve est un passage obligé de ses derniers et l’image de Podor peut être écornée si on entretient pas ce cadre. Vieux Doumbouya appelle certains fils de Podor qui ont les moyens à investir au bord du fleuve qui reste un cadre enchanteur qui peut faire des jaloux…. Très motivé Vieux continue son bout de chemin et reste à la disposition de sa communauté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here