Parrainage : le conseil constitutionnel déclare 8 admis et renvoie 19 candidats au 2e tour

Le Conseil constitutionnel a fini d’examiner les parrainages déposés par les candidats à la candidature pour la présidentielle du 24 février 2019.

Selon des sources de IGFM, à l’issue des vérifications, (07) candidats sont passés, même si quelques-uns de leurs parrainages ont été invalidés. Il s’agit de Macky Sall, Karim Wade, Khalifa Sall, Issa Sall, Ousmane Sonko, Me Madické Niang et Idrissa Seck .



Macky Sall a validé 66 000 parrainages, Karim Wade et Madické Niang 60 000, Khalifa Sall 57 000, Issa Sall 63 000, Ousmane Sonko 61 000, Idrissa Seck 58 000 et Malick Gakou 65 000.

Les autres Bougane Guèye Dany, Moustapha Guirassy, Pape Diop, Abdoul Mbaye, Samuel Sarr, Me Aïssata Tall Sall, Me Abdoulaye Tine, Mamadou Lamine Diallo, Abdoul Wahab Bengeloun, Serigne Mansour Sy Jamil, Pr Amsatou Sow Sidibé, Amadou Mactar Ndiaye, Mamadou Ndiaye, Pierre Goudiaby Atepa, Aida Mbodj, Thierno Alassane Sall, Boubacar Camara, Hadjibou Soumaré et Mamadou Diop ont été recalés. Ils ont quarante huit heures pour remplacer les parrainages invalidés. Autant dire qu’ils ont un parcours du combattant à faire, sauf s’ils ont à portée de main des réserves.




Rappelons que le code électoral exige au minimum 0,8% de l’électorat, soit 53 457 électeurs à collecter dans 7 régions au moins à raison de 2000 électeurs par région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here