Message de Macky Sall devant le Comité international olympique

République du Sénégal

Un Peuple-Un But-Une Foi

Message de Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal, devant le Comité international olympique




Buesnos Aires, 08 octobre 2018

Merci, Président Thomas Bach, chers amis du Comité exécutif du CIO et du mouvement olympique, pour votre aimable invitation.

Je remercie également les autorités argentines pour leur accueil.

Le Sénégal et sa jeunesse sont fiers de l’honneur que vous nous faites, en confiant à notre pays l’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse de 2022.

Votre décision est une première dans l’histoire de l’Olympisme. Elle honore notre pays et notre continent.

C’est pourquoi je tiens à rendre hommage au Botswana, au Nigeria et à la Tunisie qui avaient présenté leurs candidatures en même temps que le Sénégal. Chacun de ces pays frères aurait mérité d’accueillir les Jeux.

En définitive, c’est toute l’Afrique, berceau de l’humanité par l’histoire et plus jeune continent par sa démographie, qui donne rendez-vous à la jeunesse sportive du monde en 2022.

Je me réjouis de savoir que dans le package de la candidature sénégalaise, le CIO a pris en compte le Plan Sénégal Emergent (PSE), notre stratégie de développement économique et sociale.

La jeunesse reste au cœur du PSE ; par l’éducation et la formation qui valorisent le capital humain ; et la construction d’infrastructures offrant à chaque jeune la chance de réaliser son potentiel sportif.

C’est le sens de l’Arène nationale et du Dakar Arena, deux complexes sportifs modernes et polyvalents, dont l’un est bâti à 30 km de Dakar, sur le nouveau pôle urbain de Diamniadio, qui abritera, avec Dakar et la ville balnéaire de Saly, les compétitions de 2022.

Et avant 2022, nous construirons un stade olympique de 50 000 places, en plus de la réfection du stade Léopold Sedar Senghor d’une capacité de 60 000 places.

Je renouvelle mes vives félicitations à toute l’équipe qui a porté la candidature sénégalaise, sous la direction dynamique de Mamadou Diagna Ndiaye, Président du Comité national olympique et sportif sénégalais. Merci Diagna, pour ton excellent travail !




L’Etat et les trois villes d’accueil des Jeux travailleront, ensemble, et en partenariat avec le CIO, pour que le rendez-vous de 2022 se déroule dans les meilleures conditions.

Ce faisant, nous gardons à l’esprit que, par l’idéal de la Trêve olympique, le sport ne se limite pas à la compétition. Le sport cherche à rassembler et à favoriser l’amitié et la coexistence pacifique des peuples pour un monde meilleur. Je sais combien ces idéaux sont chers au Mouvement olympique. Ils sont également chers au Sénégal.

Alors, nous avons hâte de les célébrer avec vous en 2022 ; ensemble avec la jeunesse sénégalaise ; ensemble avec la jeunesse africaine ; ensemble avec la jeunesse du monde.

Citius, Altius, Fortius ! Vive le mouvement olympique !

Je vous remercie.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here