L’Association des lutteurs professionnels annonce une marche contre le CNG

L’association des lutteurs professionnels en activité, qui a tenu une rencontre dans l’après midi d’hier, est décidément loin de prendre l’angle de la concorde ou de fumer le calumet de la paix avec le Cng dirigé par Dr Alioune Sarr.
Cette rencontre a permis, selon Senego, aux lutteurs en activité de prendre un certain nombre de mesures pour faire face à Alioune Sarr et au Cng « qui doit faire un compte rendu de toutes ses activités depuis 1994 ».

Khadim Gadiaga a informé de la tenue d’une marche populaire, à laquelle sont invitées toutes les composantes de la société civile mais aussi aux partis de l’opposition, pour obliger au CNG de présenter son bilan et de justifier ses dépenses depuis 1994.

« A la fin de notre rencontre, nous avons pris un certain nombre de mesures dont l’organisation d’une marche dans les jours à venir. L’objet de cette marche est simple. Nous avons la certitude que ces gens là ne sont pas disposés à comprendre que nous sommes sérieux, que nous demandons la dissolution de ce CNG qui travaille contre l’intérêt des lutteurs. A nos côtés nous invitons la société civile mais aussi tous ces partis qui sont pour la reddition des comptes », a fait entendre Khadim Gadiaga.

Poursuivant, le patron des lutteurs pro d’indiquer ce qui suit : « on doit être logique, cohérent et conséquent avec soi. Khalifa Sall a été arrêté pour des questions liées au budget et parce qu’on n’a pas pu rendre compte comme il le faut, on connait le reste. C’est le cas pour Karim Wade aussi. Chacun doit rendre compte de sa gestion, alors le CNG doit aussi rendre compte. Il doit dire ce qu’il fait de l’argent tiré de la lutte car c’est du denier public qui leur est confié ».



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here