La lettre de Macky Sall adressée à Moustapha Niass : “une démarche qui n’a rien à voir avec la loi constitutionnelle sur le parrainage”

La lettre de Macky Sall adressée à Moustapha Niass porte sur le retrait du projet de loi portant révision du Code électoral. Elle a été déposé à l’Assemblée nationale, depuis le 28 mars 2018.

La direction de la communication de l’Assemblée nationale précise dans une note envoyée à la presse que cette démarche “n’a rien à voir avec la loi constitutionnelle sur le parrainage qui a été votée depuis le 19 avril 2018 et promulguée par la chef de l’État”. Par conséquent, “son abrogation n’est nullement à l’ordre du jour”.

“Dans l’esprit des Autorités, les concertations en cours, au sein de la Commission ad hoc paritaire, entre les différents acteurs politiques et la Société civile, devraient aboutir sur un projet de loi consensuel qui sera transmis sous forme de projet de loi portant révision du Code électoral”, souligne le texte.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here