CONTRIBUTION : HOMMAGE AUX TIRAILLEURS SENEGALAIS !

REACTUALISER POUR L’ IMMORTALISER : LE CHANT DES AFRICAINS 
UN RAPPEL POUR LES ANCIENS ,UN ENSEIGNEMENT POUR LA JEUNESSE SENEGALAISE,POUR LA JEUNESSE AFRICAINE
Le Général Faidherbe d’écrire dans ses mémoires :
« …. Nos prétentions à la domination du Sénégal ,vont trouver un commencement d’exécution par la prise de Podor ,le 18 mars 1854 . »
A l’époque ,le Capitaine de Génie ,savait qu’en plus de la nature guerrière des autochtones, le pays (et toute l’Afrique) possédait une arme de destruction massive :le climat qui tuait les européens dans des proportions effroyables ,beaucoup plus que par les armes .
Et c’est sur sa demande pressante (malgré les risques) que l’Empereur Napoléon III va prendre le décret en date du 21 juillet 1857 signé à Plombières ,créant le premier bataillon noir des Tirailleurs Sénégalais.




Et voici la France ,en plus de la supériorité des armes ,en possession d’une « arme redoutable » :les Tirailleurs Sénégalais. .Ils vont , en plus d’avoir participé à toutes les batailles de conquête (que les européens ne pouvaient mener seuls) la France ,grâce aux Tirailleurs ,a obtenu sur le continent Africain ,un vaste Empire colonial allant des rives Méditerranéennes aux ives du Congo.
Cet Empire comprend deux blocs: l’A.O.F ( L’Afrique Occidentale Française). créée par décret du 16 juin 1895 avec Dakar pour capitale et composée par huit territoires :Sénégal ,Guinée, Côte D’Ivoire ,Dahomey ,Haute-Volta ,Soudan ,Niger, Mauritanie..




Le second bloc est l’A.E.F (L’Afrique Equatoriale Française) créée en 1910 et comprenant quatre territoires  :le Tchad ,l’Oubangui Chari ,le Moyen Congo ,le Gabon .CAPITALE BRAZZAVILLE
Aux deux guerres mondiales , 14-18 et 39-45 ,ils vont participer .
A l’envahissement et l’occupation du Nord de la France par les Armées allemandes , le Général Charles De Gaulle fait l’appel du 18 Juin 1940.
Les Forces Françaises Libres (F .F.L .) vont faire leur ralliement à De Gaulle :
-le 26 Août 1940 ,le Tchad sous la conduite de Félix Eboué 1e Noir Gouverneur des colonies et du Colonel Marchand ,
-le 27 Août 1940 , c’est le Cameroun sous la conduite du Colonel Leclerc assisté du Capitaine Etier de Boilambert ( qui sera le premier ambassadeur de la France au Sénégal indépendant.
-le 28 Août 1940 c’est le Colonel Larrminat qui à Brazzaville ,prend le commandement civil et militaire.
Ce sont les Trois Glorieuses ,la fierté de l’Afrique centrale.
Et les Soldats Africains ,de parcourir 3000 km de Douala au Fezzan et 4000 km de Brazzaville au Fezzan . , jusqu’au débarquement en Provence ,à Toulon le 15 Août 1944 .
ET C’EST EN 1941 QUE SERA COMPOSE LE CHANT DES AFRICAINS ,DONT VOICI LES PAROLES :

Nous étions au fond de l’Afrique
Gardiens jaloux de nos couleurs
Quand sous un soleil magnifique
Retentissait ce ci vainqueur
En avant ! En avant ! En avant !
Refrain
C’est nous les Africains
Qui arrivons de loin
Nous venons de nos pays
Pour sauver la Patrie
Nous avons tout quitté
Parents ,gourbis ,foyers
Et nous gardons au cœur
Une invincible ardeur
Car nous voulons porter haut et fier
Le beau drapeau
De notre France entière
Et si quelqu’un voulait nous séparer ,
Nous saurions tous
Mourir jusqu’au denier
Battez tambours
A nos amours ,
Pour le pays ,pour la patrie
Mourir au loin ,
C’est nous les Africains
Pout le salut de note Empire
Nous combattront tous vautours
La faim ,la mort font sourire
Quand nous luttons
Pour nos amours
En avant ! En avant ! En avant !
Refrain
De tous les horizons de France
Groupés sur le sol africain
Nous venons pour la délivrance
Qui, par nous se fera demain
En avant ! En avant ! E avant !
Refrain
Et lorsque finira la guerre
Nous reviendrons à nos gourbis
Le cœur joyeux et l’âme fière
D’avoir libéré le pays
En criant en chantant : En avant !
Refrain
 Une page de l’histoire coloniale pour la jeunesse. .
Que ce que les Tirailleurs ont consenti comme sacrifices pour sauver la « PATRIE » ,vous inspire pour sauver VOTRE PATRIE ;
Et pour terminer cette contribution ,voici quelques témoignages à l’honneur de nos braves anciens QUI TOUJOURS , ET A JAMAIS ,MERITENT NOTRE RESPECT :
1er Témoignage : « …..ON OUBLIE ENFIN ,QUE PARTIE INTEGRANTE DE L’ARMEE NATIONALE ,LES TROUPES COLONIALES ONT PRIS UNE PART GLORIEUSE ENTRE TOUTES ,AUX GUERRES QUE LA France A LIVREES SUR SON PROPRE SOL ,POUR LA DEFENSE DE SA LIBERTE ET DE SON INDEPENDANCE. »
Par le Général A.Borgnis Desbordes. Inspecteur des Troupes Coloniales
2ème « ….. Puis ce sera la pénétration et la conquête de vastes espaces africains ….pour en définitive créer un vaste Empire allant des rives Méditerranéennes à celles du Congo. Ce vaste Empire africain allait donner à la France ,ses admirables soldats noirs ,chaque fois qu’un danger la menaçait.
La France ,privée de son prolongement africain ,perdrait la place que ,grâce à lui ,elle peut conserver parmi les grandes nations.
Par le Général D’Armée J.BÜHRER .CR . Ancien Chef d’Etat Major Général des colonies .

Podor ,le 29/12/18
Abdourahmane NIANG (Souvenirs d’un écolier colonial)



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here