Accords de pêche Macky-Abdel Aziz : Les pêcheurs de Guet-Ndar crachent sur les exigences mauritaniennes

Les Présidents Macky Sall et Mohamed Abdel Aziz ont annoncé le renouvellement des accords de pêche entre les deux pays, pour le mois de mars. Cependant, la Mauritanie tient à ce que les débarquements se fassent sur leur territoire. Une exigence que les pêcheurs du quartier Guet-Ndar rejette catégoriquement, en demandant aux autorités sénégalaises de les impliquer dans les négociations, avant toute signature.
“Le ministre de la Pêche doit consulter les pêcheurs de Guet-Ndar avant d’aller en Mauritanie pour signer les accords de pêche. Ce qui importe, c’est les idées des uns et des autres. Nous ne sommes pas réfractaires aux contrôles, nous voulons seulement que chaque partie, en cas d’accords, respecte ses charges; Nous sommes prêts à accepter toutes règles”, a déclaré sur la Rfm Makhou Sène, un des milliers de pêcheurs sénégalais refoulés de la Mauritanie.

Un autre pêcheur du nom de Babacar Gueye a exhorté les deux chefs de l’Etat à miser sur la multiplication des licences de pêches, qui selon lui, est le seul gage de relance de l’économie. “Ce que nous entendons par un bon accord, c’est d’une part augmenter les licences de pêches et d’autre part rallonger la durée de l’accord. Nous appelons les deux parties à faire en sorte que les accords soient des accords durables pour que les incidents qui ont eu dernièrement lieu ne puissent plus se reproduire”, a-t-il confié à nos confrères de la Rfm
La signature des accords est prévus en fin mars Sur Twitter, le responsable libéral El Haj Amadou Sall a plaidé pour que les pêcheurs sénégalais bénéficient de larges droits, non sans magnifier le partage des réserves de gaz entre le Sénégal et la Mauritanie







pressafrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here