Accord avec les étudiants : Macky a casqué plus de 8 milliards

L’État a casqué fort pour résoudre la crise universitaire. Le Président Macky Sall l’a révélé ce mercredi en Conseil des ministres. « La mise en œuvre de ces mesures sociales entrainera un impact financier significatif sur le budget de l’État », rapporte le communiqué de la réunion hebdomadaire du gouvernement. Montant global de la facture, selon ladite source : 8 milliards 160 millions de francs Cfa.

Les mesures en question portent sur la revalorisation des bourses, la baisse des tarifs des tickets de restauration et la mise à la disposition des cinq universités du Sénégal d’ambulances et de bus.



À partir du mois de juillet, les tickets de petit-déjeuner passent de 75 à 50 francs Cfa, ceux de déjeuner et de dîner, qui étaient de 150, sont fixés à 100 francs Cfa. Et dès la prochaine rentrée universitaire, la demi-bourse sera de 20 000 francs Cfa au lieu de 18 000. La bourse entière passe de 36 000 à 40 000 tandis que la bourse d’excellence est portée de 65 000 à 100 000 francs Cfa. Les aides sociales allouées aux étudiants non boursiers, qui étaient de 60 000, montent à 100 000.

« En outre, souligne le communiqué du Conseil des ministres, le président de la République rappelle que les autres mesures nécessitent plus d’une trentaine de milliards pour engager les travaux portant sur les bâtiments pédagogiques, la construction de quatre restaurants, la construction et la réhabilitation de pavillons, la voirie », entre autres infrastructures.




seneweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here